Le Parrain et la Marraine

19 février 2014

Le parrain et la marraine ont un rôle précieux.

Ils aident les parents dans l’éducation chrétienne de leur enfant. Et quand le baptisé est un jeune ou un adulte, ils témoignent de la conversion et de la progression du catéchumène (= du futur baptisé). Ensuite ils vont soutenir la vie chrétienne de leur filleul(e).

L’Eglise catholique recommande de choisir des personnes qui partagent cette foi pour pouvoir parrainer leur filleul dans la foi, sans quoi comment pourraient-ils l’aider s’ils eux mêmes n’ont pas la foi.

Le parrain et la marraine doivent donc être au moins baptisé « catholique », mieux encore qu’ils aient reçu tous les sacrements de l’initiation chrétienne : la Communion (l’Eucharistie), la Confirmation sans oublier au passage aussi la confession (sacrement de Pénitence et de Réconciliation).

L’un des deux doit avoir au moins 16 ans.

Être parrain ou marraine suppose donc de connaître et d’adhérer à la foi chrétienne non pas du bout des lèvres mais de tout son coeur.

Si vous éprouvez des difficultés à trouver des parrains et des marraines, la paroisse vous aidera à trouver ...</SPAN><BR>Si un des deux ne réunit pas les conditions nécessaires, en raison de sa situation, le baptême pourra néanmoins avoir lieu mais la personne aura le statut de « témoin du baptême », tout en pouvant signer sur le registre à « témoin ». De ce fait on peut n’avoir qu’un parrain ou qu’une marraine, l’Eglise</SPAN> n’exige pas les deux, même si c’est de coutume et pratique.<BR><BR><STRONG>Le rôle des parrains et marraines est aussi humain</SPAN></STRONG> : à eux de créer avec le filleul un lien personnel d’affection, de confiance, de dialogue en partageant avec lui le goût de la vie, leurs connaissances, leurs cultures notamment religieuses.<BR><BR>Ils sont comme des anges gardiens incarnés. Les filleuls peuvent se confier à eux, relayant ainsi les parents d’une certaine manière et ce au titre de leur parenté spirituelle.<BR>Ils seront présents tout au long des étapes importantes de la vie (chrétienne) de leur filleul : première communion, profession de foi, confirmation, mariage ...</SPAN><BR><BR>Ils doivent donc veiller à la formation chrétienne de l’enfant baptisé en offrant davantage des cadeaux de type « support de la foi » que d’autres cadeaux de type « mondain » que tant d’autres personnes sauront offrir à l’enfant choyé.<BR><BR>Les parrains et marraines doivent participer à une préparation au baptême avec les parents de l’enfant, dans la mesure du possible ! Ils peuvent si le coeur</SPAN> leur en dit rédiger une lettre d’amour à leur filleul pour exposer toute la joie qu’ils ont d’avoir été choisi à cette fonction, exposer ce que ça représente à leurs yeux, exposer aussi leur engagement et exprimer tout le bonheur de la foi qu’ils lui souhaitent.</SPAN><BR><BR>Plus d’informations sur le Site Officiel SNPLS en cliquant <STRONG>ici</STRONG><BR</SPAN></DIV>