Sacrement des malades

15 mars 2017

Sacrement de l’espérance chrétienne :

Il s’agit d’une démarche de foi pour recevoir la force de vivre les épreuves dues à la maladie ou à la vieillesse. Ce sacrement concerne toutes les personnes baptisées en état de fragilité à cause de leur santé ou de leur âge avancé ou à l’approche d’une intervention chirurgicale. Il est cependant fréquemment demandé pour les personnes mourantes (autrefois il s’agissait de "l’extrême onction"). Il répond à la foi en l’amour de Dieu qui est force, pardon et espérance.

Ainsi, par ce sacrement que donne le prêtre, le chrétien malade reçoit, par l’Esprit Saint, un renouveau de confiance en Dieu et des forces spirituelles contre la tentation de désespérance pour retrouver la paix et garder courage.

La célébration de ce sacrement peut être personnelle ou communautaire, à domicile, à l’hôpital, à la maison de retraite ou à l’église, avec le prêtre. Elle commence par une démarche pénitentielle avec la reconnaissance de son péché, puis s’ensuit l’écoute de la parole de Dieu, l’imposition des mains. Ensuite le prêtre rend présent la force de Dieu avec le symbole de « l’huile des malades » sur le front et les mains de la personne malade en disant : « (Prénom) … par cette onction sainte, que le Seigneur, en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint ; ainsi vous ayant libéré de tout péché qu’il vous sauve et vous relève ! On répond « amen » en signe d’accueil de ce signe de Dieu.
Ce sacrement peut se conclure par l’eucharistie avec le rite de la communion aux malades.

N’hésitez pas de nous faire rencontrer les personnes malades qui souhaiteraient recevoir ce sacrement, en contactant votre paroisse ou l’aumônier catholique de l’établissement de santé.
 
Pour en savoir plus :
consulter la rubrique du Service Evangélique des Malades en cliquant ici.